Mes chroniques 
Voici mes chroniques 2017

Votre titre

Entrez un sous-titre ici

Le syndrome Copernic d'Henri Loevenbruck

Un homme souffrant de dédoublement de personnalité est survivant d'un attentat sans précédent sur le sol français. Une explosion, l'effondrement d'une tour à la Défense, quartier d'affaires qui symbolise la puissance économique Française. Il est seul. C'est le seul rescapé. Il allait chez son psy lorsque le pire est arrivé. Est-ce que la chute du building et la mort de milliers de personnes vont entraîner cet homme dans une abîme infinie ? Comment s'en est-il tiré vivant ? Va-t-il s'en sortir sans son psy qui l'aidait à tenir le coup parmi tous ces gens si différents de lui sur Terre ? Pourquoi entend-il des voix ? D'où viennent-elles ?

Le mystère autour de ce phénomène, le mystère autour de l'attaque sont des sujets qui ne laisseront aucun lecteur indifférent. Un roman implacable qui me fait penser un peu aux Arcanes du Chaos de Maxime Chattam que j'avais énormément apprécié. Non seulement pour le côté solide du livre avec un registre sérieux et d'actualité, à l'heure où le terrorisme est omniprésent dans notre société. Mais aussi pour la capacité de l'auteur à nous embarquer dans la tête du personnage principal et à nous signifier que certes, il est différent, mais qu'il pourrait être n'importe qui. Il pourrait être nous. Il y a comme une "normalisation", une mise en abîme constante qui fait que le lecteur agit, questionne, se questionne, enquête sur les meurtriers et leurs intentions, leur message au monde et à la nation française. Un très bon, très très bon livre.
Bonne lecture, à lire d'urgence !!

Animale de Victor Dixen

La malédiction de Boucle d'or, tome 1

Mon avis ? Très réussi !

Mon avis : une histoire passionnante aussi bien dans la lecture du journal intime que dans le récit, roman et thriller ainsi que fantastique sont intelligemment mélangés. On ressent de la tension, on s'attache aux personnages, on est suspendu aux pages de ce roman très spécial. J'ai vraiment apprécié la complexité, le dénouement, le suspense, je le recommande. Je n'aime pas les romans "jeunesse", celui-ci n'en est pas un pour moi. Je n'aimais pas trop le côté "conte", en fait c'est bien plus complexe que cela. Très très divertissant et prenant.

C'est l'histoire d'une jeune fille orpheline qui se trouve cloîtrée dans un couvent, avec quelques camarades. Toujours traitée avec dureté, froideur, et élevée dans les règles strictes des soeurs, Blonde rêve de voyager, de voir des contrées lointaines hors de la Lorraine où elle a toute interdiction de sortir. Vivant dans des conditions sommaires, avec une chambre très loin des autres, Blonde voit bien qu'elle n'est pas traitée de la même façon que ses semblables. Pourquoi donc ?

Un jour, Blonde rencontre un jeune apprenti venu au couvent pour peu de temps. Elle s'attache. Mais est-ce une bonne idée ? Désobéir ainsi pour le voir, n'est-ce pas déraisonnable ?

D'autre part, la venue à elle d'un journal intime très intéressant lui occupe l'esprit bien plus que ses leçons. En effet, le journal raconte la vie d'une jeune fille à qui il est arrivé malheur. C'est une histoire passionnante pour Blonde, et surtout, c'est totalement interdit ! Elle n'a qu'une seule envie : poursuivre la lecture du journal de cette mystérieuse inconnue des bois...qui a fait la rencontre inédite dans une cabane des années plus tôt...

Après toi de Jojo Moyes

Tome 2 d'Avant toi, adapté au cinéma avec beaucoup de succès !

Louisa, personnage principal du livre "Avant toi", est une jeune femme qui rêvait de faire des études à Manchester pour devenir styliste. Issue d'une famille modeste dans un petit village atypique, elle ne sait pas cacher ses sentiments. Elle porte toujours des tenues très colorées, à motifs, dépareillées, elle s'affirme mais pourtant elle a vécu des moments très durs...

Serveuse dans un pub situé dans un aéroport, elle passe son temps à effectuer machinalement des corvées, encore et encore. Elle connaît par cœur le profil des voyageurs s'arrêtant dans ce pub, toujours les mêmes. Un soir, sur le toit de son immeuble, ses pensées sont plus que sombres. Elle ne se sent pas à l'aise dans cette ville de transition, éphémère, bruyante, violente.

Maintenant, je suis debout sur le toit et j'observe l'obscurité clignotante de Londres à mes pieds. Autour de moi, un million de gens vivent, respirent, mangent, se disputent. Un million de vies complètement séparées de la mienne. J'en ressens une étrange sérénité.

18 mois plus tôt, Lou avait quitté sa terre natale... Mais pourquoi ?

Un événement tragique avait bouleversé sa vie. La mort de Will, le garçon dont elle s'occupait, l'homme de sa vie.

Elle était devenue parisienne pendant 9 mois. Mais le manque était terrible. Et la lassitude l'emportait. Elle décida donc de voyager ailleurs quelques temps.

Retour forcé à Stortfold, chez ses parents. Difficile cohabitation, difficile retour. Triste et en colère, Lou doit supporter les commérages inquisiteurs sur son passé.


Lou troque même ses vêtements bariolés qui faisaient jadis partie de sa personnalité contre un jean et un haut simples et inintéressants.

C'est le problème quand on a vécu un événement tragique et bouleversant. On pense qu'on devra seulement s'en remettre : supporter les flash-backs, les nuits sans sommeil, revoir sans cesse les mêmes images, toujours se demander si on a fait ce qu'il fallait, si on aurait pu changer le destin en prenant une seule décision autrement.

Fin de la parenthèse, Louisa retrouve son travail après plusieurs semaines d'absence. Mais la situation a changé, il y a un manager, et elle comprend rapidement que la vie va être encore plus compliquée qu'avant...

De plus, elle participe à un groupe de discussion contre son gré, il s'agit de réussir à dompter ses émotions face à son passé...Elle qui aimerait tant tourner la page.

Une nouvelle rencontre va bouleverser la jeune femme au plus haut point. Une rencontre... surgie de son passé.

Je ne veux pas que mon bonheur dépende de quelqu'un d'autre, je refuse d'être l'otage d'un destin que je ne peux contrôler.

Mon avis

Ce roman est juste superbe. Plein de fraicheur malgré le sujet grave du suicide assisté, on sent beaucoup d'âme, beaucoup de talent tout au long de la lecture. On est vite embarqué dans l'histoire sans tomber dans le mélodrame ni les larmes. Il y a un fond très romantique, mais aussi et surtout une bonne dose d'humour et de légèreté. Le thème qui revient le plus est celui de l'éducation des ados. Louisa parle souvent à cet être cher perdu pour lui demander son avis, comme on le ferait dans la vraie vie. Le réalisme est là. Le lecteur sait que Louisa est éperdument triste et en colère sans en ressentir les effets, sans que ce soit trop pesant. Au contraire, les anecdotes sont les bienvenues, elles égaient, rendent le livre plus attrayant et addictif.

Parfait pour une journée de Saint Valentin, cette romance qui a du peps et du caractère plaira à tous les fans du film numéro 1, mais aussi à tous les amateurs de romantisme et bien sûr ceux qui aiment les aventures Londoniennes... on rit bien. Bonne lecture à tous !!

Une île de Tracey Garvis Graves

Un roman distrayant.

Un crash d'avion, une arrivée en catastrophe sur une île tropicale déserte, je vois déjà que vous décrochez. Eh bien n'en faites rien. En fait ce petit roman est frais et attrayant, vous le lirez en très peu de temps et vous apprécierez la fraicheur et le vent dans vos cheveux... Un petit rien de Wilson et "Seul au Monde", une pincée de "Vendredi ou la vie sauvage" et "Robinson Crusoé", un tout petit rien de Koh Lanta... je vous convaincrai de le lire, avec ceci ?! J'ai bien aimé le côté autarcie, petits bonheurs, grands malheurs, ...

Anna et T.J. se sont échoués sur cette île sauvage inhabitée et plutôt hostile. Ils ont lutté pour ne pas perdre la raison, avec très peu d'espoir de voir quelqu'un les secourir. S'habituant au milieu, parvenant de temps en temps à subvenir à leurs besoins primaires et découvrant qu'ils sont capables de tenir un minimum dans ce cadre à la fois charmeur et trompeur, les deux protagonistes vont parvenir à se surpasser. La cohabitation ne va pas être simple. Vont-ils finir par quitter cette île ?

Un texte très fluide et tout en légèreté. J'ai apprécié les descriptions des paysages et n'ai pas trouvé le "quotidien" sur l'île trop répétitif grâce à de nombreuses mésaventures, anecdotes, découvertes. Je ne me suis pas ennuyée des personnages, malgré le côté "huit-clos" et le fait qu'il n'y en ait que deux ! On s'attache aux détails, aux couchers de soleil, au côté survie ... C'était sympathique et distrayant surtout.

Horreur boréale d'Asa Larsson

Nous sommes en Laponie, il y a de la neige partout et c'est la période des aurores boréales tant appréciées de par le monde. Le spectacle qu'elles offrent ne laisse pas indifférents les habitant du coin.

Un jour, un homme est retrouvé mort au milieu de l'allée d'une église. C'est une église assez spéciale, dont les adeptes semblent comme hypnotisés... une enquête passionnante va être menée par une femme censée être en congé maternité et des collègues plutôt charismatiques.

Une lecture parfaite pour l'hiver que nous traversons en ce début Janvier 2017. Elle vous mènera dès le début dans une maison isolée, qui sent le renfermé et le feu de cheminée, puis dans des univers plutôt atypiques et déroutants au centre desquels se trouve un groupe sectaire mystérieux et sombre.

Une lecture très agréable j'ai vraiment hâte de lire les autres Asa Larsson...


Phobos Tome 3 de Victor Dixen

Cette saga composée pour le moment de trois tomes, dont le dernier est sorti en Novembre 2016, vous rendra complètement addict ! Il existe un tome en plus, les Origines, je ne l'ai pas encore lu mais j'en ai très envie. Si vous ne connaissez pas cette saga époustouflante de V. Dixen, quelques petits rappels ...

Phobos, c'est une plongée dans un univers neuf, totalement hors du commun, totalement décalé de notre univers... et pourtant, hasard ou coïncidence, très proche de l'actualité...

Phobos vous emportera dans un monde martien, à la fois hyper moderne et décalé, très en osmose avec le monde d'aujourd'hui : celui de la manipulation des masses... vue de la Terre et à travers des caméras...

Phobos, c'est une épopée à travers l'espace, des rapports sociaux montés de toutes pièces au départ, avec bien sûr le lecteur qui participe énormément à l'émission.

Oui, il s'agit bien d'une émission de télé-réalité à échelle mondiale. Phobos est en fait une base sur laquelle vont se rendre des astronautes. Cette base se situe... sur Mars. Ces personnes, triées sur le volet pour leurs compétences, leurs histoires personnelles, leurs capacités à rendre la télé-réalité passionnante et attirante, vont avoir chacune un rôle essentiel à jouer.

Premier tome de la saga, c'est le début de l'aventure, Victor Dixen nous emporte avec brio à bord du Cupido, cet étrange mélange de fusée et de soucoupe volante améliorée. Le lecteur va s'attacher forcément à l'un ou l'autre des personnages. Chacun y verra son modèle, son égérie, son petit nounours qu'il voudra absolument suivre. C'est là que la manipulation commence. Vous allez être lecteur, spectateur, téléspectateur en moins de temps qu'il ne faut pour le dire. Et vous irez de surprises en surprises. Vous détesterez certains personnages pour leur audace, leur besoin d'exister, leur besoin de pouvoir sur les autres. Vous adorerez d'autres personnages pour leur passé et leurs capacités de résilience. Vous allez tout lâcher pour lire et en apprendre plus sur la capsule du Cupido et les rendez-vous de "speed-dating de l'espace"... Vous vous prendrez au jeu comme je l'ai fait... pour votre plus grand plaisir.

D'habitude, je déteste les romans d'aventure, le fantastique, les loups, les vampires, les créatures étranges sorties d'un conte ou d'un univers bien trop surfait, trop étrange, trop "bébé"... en fait j'ai adoré ce genre littéraire... je ne sais pas si c'est vraiment cela qu'on appelle une dystopie, mais pour moi c'est un succès. Presque la première saga de ce genre que je lis, après Hunger Games, Divergente et quelques autres...

Eh bien j'ai totalement accroché. La complexité des personnages, le caractère du livre, la véracité, la capacité de l'auteur à développer notre curiosité, notre envie d'anticiper sur les relations sociales au sein de la capsule spatiale... à éveiller notre intérêt quant à ce qui se passe sur Terre grâce à de courts petits chapitres intercalés... le suspense est à son comble lorsqu'on pose le Tome 1 pour la dernière fois !

Deuxième tome, c'est le moment pour les couples de se former réellement. Il n'est pas tâche facile de rencontrer l'autre et de s'unir sachant que tout est monté de toutes pièces... La popularité de chacun des personnages principaux monte en flèche, ils sont des héros pour le monde entier... sauf qu'ils vont devoir se débrouiller seuls dans un monde hostile et fermé... comme les premiers hommes. La nouveauté réside bien dans la rencontre des autres, la vie en communauté et la ritualisation des tâches. Chacun sait ce qu'il a à faire, chacun répète les mêmes gestes destinés à la survie sur la nouvelle planète, comme les premiers colons en quête de survie pérenne et à titre expérimental... Chacun se dévoile peu à peu, chacun travaille à une cause, et le lecteur s'attache à ces petits riens qui font le livre... L'auteur berce, divertit, donne à voir, comme une partition de musique, les Quatre Saisons de Vivaldi... et le lecteur en redemande. Il est plus spectateur qu'acteur dans ce tome-là d'après moi, mais voit les protagonistes prendre vie dans ce grand Tablero de la vida... Je ne sais plus qui a écrit ceci mais j'avais étudié ce texte en Espagnol LV3 au lycée. Je trouve que l'idée de l'échiquier est assez bien représentative de la vie sur Phobos... chacun avance de quelques cases, tels des pions dont une main de maître possède les ficelles... C'est la directrice de la chaîne Genesis, une femme de plus en plus imposante, qui dévoile peu à peu ses projets... machiavéliques. Le changement entre ce qui se passe sur Terre et les liens sur Mars est vraiment bien exécuté. La lecture est tellement agréable, fluide, et généralement passionnante... qu'elle ravira même les plus jeunes.

Le Tome 2 est pour l'instant celui que j'apprécie le moins car je me suis un tout petit peu ennuyée en lisant les parties "Sur Terre" mais je comprends maintenant, à la fin du Troisième, où voulait en venir l'auteur. Il y a du génie dans sa plume. C'est vraiment tout ce que j'aime : on part à l'aventure sans se soucier de l'atterrissage. On se laisse totalement manipuler !!

Le Tome 3 de Phobos est absolument incroyable, il permet au lecteur de défendre toujours son personnage préféré mais est beaucoup plus complexe. Toujours sur Mars, les révélations entre candidats de l'expérience ont des effets très percutants sur la hiérarchie du groupe, les rapports entre couples et même sur le monde en général. En effet, le monde est tourné vers ce qui se passe dans cet univers clos et si éloigné de la Terre. Le lecteur va s'identifier forcément à un téléspectateur et/ou à un des candidats de Phobos... Les influences extérieures sont beaucoup plus importantes dans ce tome que dans les deux autres et la situation américaine voire mondiale tourne à la catastrophe. J'ai énormément apprécié les ressemblances d'avec la situation géopolitique actuelle, dans laquelle le monde vit un bouleversement dû à la prise de pouvoir de quelques personnages sur la scène mondiale... je ne peux pas en dire plus, mais le mélange des genres, les événements et complots sur Mars et sur Terre provoquent chez le lecteur une quantité infinie de curiosité et de divertissement. Chaque symbole, remarquablement introduit par V. Dixen dès le premier Tome, signifie quelque chose de très important. Les secrets des personnages, les véritables coulisses de l'émission, les histoires personnelles en Amérique, ... la complexité du récit est absolument géniale, l'auteur réalise une prouesse et le lecteur apprend dans le dernier tiers du livre de très nombreuses révélations... c'est extrêmement bien mené.

Ce Tome 3 est mon préféré car il implique énormément les deux dimensions dans une relation de cause à effet réciproque : ce qui se passe sur Terre est véritablement explosif, de même que ce qui se passe sur Phobos. On s'attend à ce que la situation tourne au drame, mais on ne sait pas encore si il va y avoir dépressurisation, si les habitants de Phobos vont mourir dans une tempête ou encore s'ils vont s'entre-tuer ! La cohabitation s'avère difficile, les romances se font et se défont et ce petit "village" miniature va devoir subsister en attendant... la saison 2 de Phobos bien sûr !